Le taux d'emploi des personnes handicapés, deux fois moins élevé que la moyenne

  • A
  • A
Le taux d'emploi des personnes handicapés, deux fois moins élevé que la moyenne
Partagez sur :

Une étude de la Dares montre également qu'ils sont moins nombreux à avoir accès à l'enseignement supérieur

Le handicap est un véritable frein pour accéder aux études supérieures et au marché du travail, montrent les résultats d'une étude de la Dares, service rattaché au ministère de l'Emploi, publiée ce jeudi. L'accès à l'enseignement supérieur rendu compliqué L'étude rappelle qu'en 2011, sur les 2 millions de personnes de 15 à 64 ans déclarant avoir une reconnaissance administrative d'un handicap leur permettant de bénéficier de l'obligation d'emploi de travailleurs, 51% n'ont aucun diplôme ou seulement le BEPC. Dans l'ensemble de la population cette proportion s'élève à seulement 31%. A l'inverse, ils ne sont que 7% à être doté d'un diplôme de l'enseignement supérieur contre 27% en général. Deux éléments expliquent ce constat, selon les auteurs de l'étude. "D'une part, les personnes peu ou pas diplômées occupent plus souvent des emplois physiquement difficiles où les accidents du travail sont plus nombreux. D'autre part, les personnes handicapées à la naissance ou dont les problèmes de santé sont apparus durant l'enfance peuvent avoir eu une scolarité difficile les empêchant d'obtenir des diplômes plus élevés". Taux de chômage plus élevé Le faible niveau de diplôme entrave également l'entrée des personnes handicapées sur le marché du travail. En 2011, seules 44% sont considérées comme actives au sens du BIT contre 71% pour l'ensemble de la population. L'écart le plus marquant est observé pour la tranche d'âge 40-49 ans : le taux d'inactivité s'élève à 47% contre seulement 10% pour l'ensemble de la population du même âge. De même, les personnes handicapées reconnues sont moins souvent en emploi que l'ensemble de la population (35% contre 64%). Ce taux s'élève à 56%, chez les personnes handicapées au sens large et dont le nombre s'élève à 9 millions.