Le système bancaire français reste sous la surveillance de Moody's

  • A
  • A
Le système bancaire français reste sous la surveillance de Moody's
Partagez sur :

S'il s'est renforcé, ses perspectives demeurent négatives...

Peut mieux faire... Le système bancaire français s'est renforcé, mais ses perspectives demeurent négatives, selon une étude diffusée ce matin par l'agence Moody's. Les conditions économiques difficiles qui prévalent cette année dans l'hexagone et certains facteurs spécifiques comme le risque de dégradation de la qualité des actifs vont peser, mais les rédacteurs de l'enquête concèdent que de gros progrès ont été accomplis. Des efforts Les quatre plus gros établissements, BNP Paribas, Crédit Agricole,Société Générale et BPCE ont fait l'effort de faire progresser de 3% les dépôts de leurs clients entre septembre 2011 et la fin 2012, tout en abaissant la taille de leurs prêts de 6%, ce qui a mécaniquement permis d'améliorer leur situation liquide. Source d'inquiétude La dépendance des établissements au financement par les banques centrales reste cependant encore une source d'inquiétude pour Moody's. Cela ne devrait cependant pas empêcher les banques hexagonales de faire progresser cette année leurs résultats par rapport à 2012, estime l'agence, qui garde aussi un oeil sur leur exposition aux marchés italien et espagnol.