Le succès des chèques-vacances ne se dément pas !

  • A
  • A
Le succès des chèques-vacances ne se dément pas !
Partagez sur :

Au premier semestre, leur volume d'émission a progressé de 4% par rapport à la même période 2013.

Les chèques-vacances ont décidément la cote... A l'issue du premier semestre, leur volume d'émission a progressé de 4% par rapport à la même période 2013, selon un bilan de l'ANCV publié ce jeudi. Ces tickets, financés en partie par les comités d'entreprises et qui se présentent souvent sous la forme de coupures de 10 ou 20 euros, permettent de régler des prestations de loisirs et de services dans environ 170.000 lieux différents en France. Valables deux ans après leur année d'émission, ils peuvent également être échangés au terme de cette période s'ils n'ont pas été utilisés. Outil au service des plus modestes Au moment où les intentions de départs sont en baisse, contraintes budgétaires obligent, l'ANCV fait remarquer que les bénéficiaires de chèques-vacances sont davantage partis durant leurs congés (73%) que les non bénéficiaires (64%), selon une étude LH2 menée en 2013. Et ce sont les salariés modestes qui en tirent le plus d'avantages. Le chèque-vacances profite également au secteur touristique, fait valoir l'ANCV puisqu'ils favorisent les séjours en hébergements marchands pour 61% des bénéficiaires contre 50% des non-bénéficiaires. A mi-parcours, l'ANCV est confiante pour le reste de l'année. Elle table sur une hausse du nombre de bénéficiaires en 2014. Il devrait s'établir à 4,135 millions contre 3,970 millions un an plus tôt. En outre, 1,559 milliard de chèques seraient émis, soit une hausse de 80 millions en comparaison de 2013.