Le Stade de France dément les rumeurs d'une vente au Qatar

  • A
  • A
Le Stade de France dément les rumeurs d'une vente au Qatar
Partagez sur :

Philippe Auroy, le délégué général du stade, juge cette hypothèse "absurde"...

Philippe Auroy, le délégué général du Stade de France dément ce lundi les rumeurs de rachat du site par le Qatar Sports Investments. "Je ne suis au courant de rien. C'est une rumeur totale et absolue. Je pense que je serais au courant s'il y avait quelque chose, et je n'ai aucun contact avec qui que ce soit. C'est absurde", déclare-t-il à '20 Minutes'. D'après des rumeurs de presse, le Qatar Sports Investments (QSI) pourrait reléguer Vinci et Bouygues (dont le Consortium gère le SDF depuis son inauguration en 1998) au rang d'actionnaires minoritaires". Seul stade (capacité de 80 000 spectateurs contre moins de 50.000 pour le Parc des princes) en adéquation avec l'ambition affichée par les qataris, le SDF devrait selon toute vraisemblance devenir l'enceinte du PSG au détriment de son stade historique. "Faux", répond Philippe Auroy. "On est dans une concession qui va jusqu'en 2025. Donc on va être très heureux de continuer jusqu'en 2025. Si on peut même prolonger au-delà de 2025 on sera content. Sérieusement en plus". RMC Sport affirmait ce matin que le QSI pourrait devenir actionnaire majoritaire du Consortium via une augmentation de capital et 300 millions d'euros investis. Une somme qui lui permettrait de détenir entre 40 et 60% du tour de table. "Bouygues et Vinci se partageant le reste tout en conservant quelques prérogatives (maintenance, technique...)".