Le sommet de Bruxelles se solde par un échec

  • A
  • A
Le sommet de Bruxelles se solde par un échec
Partagez sur :

Le président du Conseil européen sera chargé de poursuivre les discussions entre les pays...

Le sommet de Bruxelles se solde par un échec... Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont décidé vendredi d'ajourner les discussions sur le budget communautaire 2014-2020, sans être parvenus à un accord. Le président du Conseil européen sera chargé de poursuivre les discussions entre les pays. "Les délégations sont en train de rédiger une déclaration pour donner mandat à Herman Van Rompuy de continuer à chercher un accord dans les semaines à venir", d'après une source citée par l'agence Reuters. Cameron bloque toujours Jeudi soir, ce dernier avait concocté en urgence une nouvelle mouture du budget, qui maintenait son montant global (973 milliards d'euros sur 7 ans), hors Fonds européen de développement (FED), soit une réduction de 80 milliards d'euros par rapport à la proposition de départ de Bruxelles. Mais cette offre n'est donc pas passée... Selon une source européenne citée par l'agence Reuters, le Premier ministre britannique David Cameron réclamerait des coupes budgétaires beaucoup plus importantes, de l'ordre d'une quarantaine de milliards d'euros supplémentaires. Renvoi à début 2013 Cette position est partagée par quelques pays, dont la Suède et les Pays-Bas. L'Allemagne est favorable à des coupes plus dures que celles proposées par Herman Van Rompuy, mais sans aller jusqu'aux montants demandés par Londres. Après ces négociations, la chancelière allemande Angela Merkel a estimé qu'un accord pourrait être trouvé début 2013. "Si le Conseil européen peut au début de l'année 2013 se réunir pour conclure ce serait une bonne perspective", a renchéri le président français François Hollande.