Le Sénat italien vote les dernières mesures d'austérité

  • A
  • A
Le Sénat italien vote les dernières mesures d'austérité
Partagez sur :

Les députés doivent faire de même demain samedi...

Le Sénat italien a approuvé à la mi-journée le dernier train de mesures d'austérité décidé par le gouvernement de Silvio Berlusconi, tel que le souhaitaient ses partenaires européens. Une procédure accélérée qui a été réclamée par la zone euro, le Parlement italien étant réputé pour sa lenteur. Les députés devraient faire de même demain. C'est à l'issue de ce vote que le premier ministre transalpin avait prévu de démissionner. C'est l'ancien commissaire européen Mario Monti qui fait figure de favori pour lui succéder et former un gouvernement d'union nationale. Pour faciliter une solution, même le Peuple de la liberté (PDL), le parti du "Cavaliere", qui défendait jusqu'ici l'organisation d'élections législatives semble avoir assoupli sa position. Cette nomination qui permettrait à Rome de gagner en crédibilité sur la scène internationale, pourrait intervenir dès dimanche soir ou lundi. La solution "Monti" ne fait toutefois par l'unanimité. La Ligue du Nord d'Umberto Bossi, alliée de Berlusconi, a fait savoir jeudi qu'elle ne participerait pas à un gouvernement dirigé par l'ex-commissaire européen. Suite à ce vote favorable, les Bourses européennes sont en forte hausse en début d'après-midi, à commencer par le marché parisien qui grimpe de plus de 1% à 3.097 points. Par ailleurs, le rendement des emprunts d'Etat italiens à 10 ans est repassé sous les 7%, à 6,64%, signe que les investisseurs sont rassurés.