Le salaire mensuel de base a crû plus rapidement que l'inflation au deuxième trimestre

  • A
  • A
Le salaire mensuel de base a crû plus rapidement que l'inflation au deuxième trimestre
Partagez sur :

Il a augmenté de +0,4% sur la période contre une hausse de +0,1% pour l'indice des prix à la consommation

Le salaire mensuel de base (SMB), c'est à dire le salaire brut avant déduction des cotisations sociales et avant versement des prestations sociales a progressé plus vite que l'inflation au deuxième trimestre 2013. Il a augmenté de +0,4% sur la période contre une hausse de +0,1% pour l'indice des prix à la consommation, d'après les données publiées ce vendredi par le ministère du Travail. Peu d'écart entre les catégories "L'indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) connaît la même progression au deuxième trimestre (+0,4%)", ajoute la Dares, service rattaché au ministère.  Peu d'écarts sont observés entre les catégories socioprofessionnelles puisque sur la période étudiée, le SMB croît de 0,4% pour les ouvriers, les employés et les cadres et de 0,5% pour les professions intermédiaires (respectivement +1,9% et +1,7% sur un an). Durée de travail hebdomadaire stable L'étude indique par ailleurs que la durée hebdomadaire collective moyenne du travail est restée stable sur la période, à 35,6 heures. Dans le détail, au 30 juin 2013, 83,1% des salariés à temps complet des entreprises de 10 salariés ou plus (hors forfait  en jours) ont une durée de travail hebdomadaire de moins de 36 heures et 9,2% des salariés ont une durée de travail de 39 heures ou plus. Sans surprise, la durée de travail est la plus élevée dans l'hebergement & restauration, mais aussi la construction.