Le Royaume-Uni sort de la récession, grâce aux Jeux Olympiques

  • A
  • A
Le Royaume-Uni sort de la récession, grâce aux Jeux Olympiques
Partagez sur :

Une éclaircie, mais l'horizon demeure sombre...

Les Jeux Olympiques d'été qui se sont déroulés à Londres du 27 juillet au 12 août (et du 29 août au 9 septembre pour les paralympiques), ont dopé l'activité économique du Royaume-Uni au troisième trimestre. D'après les chiffres de l'Office national de la statistique publiés ce jeudi, le PIB a ainsi rebondi de 1% sur la période juillet-septembre après une baisse de 0,4% sur avril-juin, soit sa plus forte progression enregistrée par le pays depuis cinq ans. Les économistes visaient en moyenne une progression de +0,6% sur la période. Après s'être contractée pendant deux trimestres consécutifs, l'économie britannique sort donc de la récession. Des éléments exceptionnels L'office national souligne l'impact positif que les Jeux ont eu sur plusieurs secteurs de l'économie, à commencer par les "activités sportives, récréatives et de loisirs". Si les billets d'entrée ont été commercialisés dès 2011, l'ONS rappelle que les ventes ont été allouées au troisième trimestre de cette année, conformément aux règles de comptabilité nationale. Ces ventes auraient contribué à la hausse du PIB, à hauteur de 0,2%. Le secteur de l'hôtellerie et de la restauration a bien évidemment tiré profit de l'évènement. La tendance demeure morose Reste que les économistes estiment que les effets positifs des Jeux Olympiques de Londres vont rapidement retomber. Dans ses prévisions mises à jour au début du mois, le FMI a nettement revu en baisse ses projections pour la Grande-Bretagne. Il table sur une croissance de -0,4% cette année et de 1,1% en 2013, contre respectivement +0,2% et +1,4% auparavant. Les Jeux Olympiques représentent donc une bouffée d'oxygène mais ne suffiront pas à relancer la machine économique du pays.