Le risque d'une nouvelle récession plane sur la Grande-Bretagne

  • A
  • A
Le risque d'une nouvelle récession plane sur la Grande-Bretagne
Partagez sur :

Le PIB britannique s'est contracté de 0,3% au quatrième trimestre 2012, d'après une première estimation...

La menace d'une nouvelle récession pèse sur la Grande-Bretagne... Après avoir progressé de +0,9% au troisième trimestre grâce notamment aux Jeux Olympiques d'été, le PIB s'est contracté de -0,3% sur les trois derniers mois de l'année, contre -0,1% anticipé par les économistes. Vers une contraction du PIB au 3ème trimestre Techniquement, une économie entre en récession dès lors qu'elle enregistre deux trimestres consécutifs de contraction. Or, les prévisions pour le premier trimestre 2013 ne sont pas encourageantes. "La Banque d'Angleterre prévoyait un retour à la croissance au premier trimestre et cette prévision va probablement être déçue", a confié Rob Wood, économiste de Berenberg Bank, à l'agence de presse Reuters. En novembre dernier, la BoE avait ramené sa prévision de croissance annuelle de 2% à 1%. L'activité britannique a par ailleurs ralenti en ce début d'année, notamment du fait de conditions climatiques difficiles. David Cameron accusé de ralentir la croissance Cette nouvelle statistique risque un peu plus d'affecter le gouvernement de David Cameron, déjà accusé de plonger le pays dans la récession, via les politiques d'ausérité qu'il mène. Pas plus tard qu'hier, le ministre des Finances, Georges Osborne a fait savoir qu'il poursuivrait sur cette voie. "Je ne pense pas qu'il soit censé d'abandonner un projet crédible (de réduction) du déficit (...) La crédibilité (dont nous jouissons) est dure à gagner et facile à perdre et je pense que cela serait une énorme erreur de la mettre en danger", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision CNBC à Davos, en Suisse où se déroule le Forum économique mondial.