Le réseau Free mobile capable de couvrir 30,8% de la population

  • A
  • A
Le réseau Free mobile capable de couvrir 30,8% de la population
Partagez sur :

L'agence nationale des fréquences (ANFR) vient de rendre son rapport...

L'agence nationale des fréquences (ANFR) a rendu en fin de semaine dernière son rapport sur le réseau de Free mobile, à la demande du ministère de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique. L'objectif était de connaître la couverture effective du quatrième opérateur, qui fait l'objet de nombreux doutes chez ses concurrents. "Les cartes indiquent que Free Mobile a implanté de nombreuses stations de manière espacée. La simulation de couverture réalisée à partir des caractéristiques de ces stations permet d'estimer que ce réseau présente le potentiel de couvrir 30,8 % de la population métropolitaine", écrit l'ANFR dans son document. Free mobile a fait son arrivée le 10 janvier, avec une obligation de couverture de 27 % de la population pour le service de voix et 25 % pour celui de transmission de données. Le contrat semble donc rempli pour l'opérateur. Fin mars, Free Mobile disposait "au total de 1 770 stations en projet ou en service", parmi lesquelles 979 en service qui ont été contrôlées. Pourtant, la majorité des appels des abonnés passe par le réseau d'Orange, note l'AFNR, sans donner plus de détails sur cette proportion. "Au stade actuel du déploiement de son réseau, la plus grande part des appels des abonnés de cet opérateur apparaît prise en charge par Orange", écrivent les auteurs du rapport, qui ajoutent que "cette situation est susceptible de perdurer jusqu'à ce que le réseau atteigne une couverture comparable à celle de son partenaire d'itinérance dans les zones principales de séjour de ses abonnés".