Le Rafale va-t-il passer à côté du succès au Brésil ?

  • A
  • A
Le Rafale va-t-il passer à côté du succès au Brésil ?
Partagez sur :

Le F18 de Boeing aurait marqué de nombreux points ces dernières heures...

Le Rafale va-t-il passer à côté du succès au Brésil ? D'après les informations de l'agence Reuters, le F18 de Boeing a marqué des points importants ces dernières heures, grâce à une visite du vice-président américain Joe Biden chez la présidente brésilienne Dilma Roussef. Selon plusieurs sources, cet entretien a permis de balayer de nombreuses craintes à l'égard de l'appareil américain, aux dépens de ses concurrents, Dassault et Saab. Transfert de technologies "L'une des principales questions résidait dans les chances devoir le Congrès américain accepter des transferts de technologies jugées sensibles vers le plus peuplé des pays d'Amérique latine", explique Reuters, précisant que Joe Biden avait assuré que ce serait le cas. Des propos tenus par la présidente brésilienne auraient sous-entendu que Boeing détient désormais un net avantage sur ses adversaires. 34 milliards de dollars Au total, 36 avions de chasse sont en jeu dans ce contrat, ce qui représente un montant de quatre milliards de dollars. D'autres commandes devraient s'ajouter, gonflant encore la facture. Tout n'est pas perdu pour le groupe français Dassault : selon les sources de Reuters, la présidente brésilienne n'aurait pas encore pris de décision définitive, et aucune date n'est connue pour le moment.