Le processus de transfert du siège d'Eurofins Scientific au Luxembourg se poursuit selon le calendrier annoncé

  • A
  • A
Le processus de transfert du siège d'Eurofins Scientific au Luxembourg se poursuit selon le calendrier annoncé
Partagez sur :

Quel prix pour les actionnaires qui refusent le transfert ?

Eurofins Scientific a communiqué cette nuit pour annoncer que le processus de transfert de son siège au Luxembourg "se poursuit selon le calendrier annoncé". Le délai d'opposition des actionnaires minoritaires ayant voté contre le transfert lors de l'assemblée du 11 janvier 2012, pendant lequel ils peuvent demander le rachat de leurs actions par la société, expire le 20 février 2012 à minuit. La société a fait appel à deux experts indépendants pour chiffrer la valeur de l'action dans le cadre de cette procédure. Leurs travaux intègrent les résultats historiques et les développements futurs estimés ainsi que l'évolution du titre en bourse et les résultats préliminaires non audités de 2011. Le premier a estimé la société dans la fourchette 58,2 à 60,7 Euros et le second entre 56,2 et 63,2 Euros. Le conseil d'administration, sur la base de ces travaux, a arrêté à 63,20 Euros le prix de l'offre de rachat qui est susceptible d'être proposée aux actionnaires qui auront transmis à la société une demande de rachat avant le 21 février 2012. Les actionnaires concernés auraient jusqu'au 13 mars 2012 à minuit pour accepter l'offre. A l'issue de la période d'acceptation susvisée, le conseil d'administration se réunira à nouveau pour apprécier, au vu du nombre d'acceptations de l'offre de rachat émises selon les modalités et dans la période d'offre précisées ci-avant, s'il lui est possible de donner suite au projet de transfert, compte tenu des liquidités disponibles et de l'impact de ces rachats sur la structure financière du groupe. Le dernier cours cotés d'Eurofins étant de 63 Euros, la perspective d'un rachat à 63,20 Euros ne devrait pas constituer un événement en soi. Par ailleurs, au regard des prix mentionnés, certains investisseurs pourraient trouver le dossier pleinement valorisé.