Le prix du BigMac, nouveau témoin de la perte de compétitivité de la France

  • A
  • A
Le prix du BigMac, nouveau témoin de la perte de compétitivité de la France
Partagez sur :

Il est parmi les plus élevés de la zone euro...

Le prix du BigMac de la célèbre chaîne de fast-food McDonald's témoigne de la perte en compétitivité de la France, estime le think-tank Bruegel dans une étude dévoilée par 'Les Echos'. Ce très cher BigMac français ! L'indice BigMac a été crée en 1986 par le magazine 'The Economist' afin de mesurer la parité du pouvoir d'achat. Or, il apparaît qu'au sein de la zone euro, c'est en Finlande et en France qu'il faudra débourser le plus pour déguster le célèbre hamburger, soit respectivement 4,10 euros et 3,90 euros (en juin 2013). En l'espace de deux ans, le tarif du BigMac a ainsi progressé de 35 centimes à Helsinki et de 30 centimes à Paris. Pourtant, en Allemagne, le prix du sandwich est resté stable, ce qui suggère que l'Hexagone perd un avantage concurrentiel par rapport à son voisin, analyse le think-tank. A l'inverse, dans les pays les plus durement touchés par la crise, le prix du BigMac a nettement chuté : en Grèce il est passé de 4,10 euros à 3,30 euros entre juin 2011 et 2013. En Italie et en Belgique, son prix a reculé de 10 centimes.