Le prix des fruits et légumes a grimpé de plus de 10% en moyenne cet été

  • A
  • A
Le prix des fruits et légumes a grimpé de plus de 10% en moyenne cet été
Partagez sur :

Cet été, le prix des fruits et légumes a flambé.... Le co�"t des premiers a grimpé de 14% alors que celui des seconds affichent une hausse de 17% par rapport à l'année dernière, d'après les résultats de l'observatoire réalisé par Familles Rurales. Les conditions météorologiques désastreuses du printemps expliqueraient en partie cette évolution. Des hausses de plus de 30% Les plus fortes hausses sont détenues par les courgettes (+32,64% à 1,91 euro le kilo), les poires (+31,43% à 3,22 euros) et les pommes (+30,41% à 2,53 euros). Abricots, melons, haricots verts, salades et aubergines voient leurs prix grimper de plus de 20% également. La cerise est la seule denrée de l'enquête à voir son prix reculer de 12,42% sur un an. L'observatoire de Familles Rurales note que depuis 2012, les fruits et légumes connaissent une hausse continue de leurs prix. Acheter "local", plus avantageux ? En moyenne, un panier composé d'un kilo de chacun des 8 fruits et 8 légumes du panel co�"te 43,05 euros en hard-discount contre 51,57 euros en hyper/supermarché et... 55,24 euros sur les marchés. Ce classement est identique depuis 2010. L'observatoire montre par ailleurs, que pour le porte-monnaie, il est plus intéressant d'acheter des produits étrangers car sur 16 produits, 10 provenant de l'extérieur de l'Hexagone sont moins chers que leur équivalent français contre seulement 5 en 2010. Pour autant, l'association "incite les consommateurs à opter pour des fruits et légumes de proximité, en appui aux producteurs locaux, et de saison, écologiquement plus responsables"... Le bio toujours plus cher Si les surfaces certifiées AB gagnent du terrain - +22% entre 2011 et 2012, 3,8% de la surface agricole utile en France - les produits qui en sont issus ne sont toujours pas à la portée de tous. En moyenne, le prix des fruits bio s'élève à 6,41 euros contre 3,78 euros pour les "conventionnels" (+70%), alors que pour les légumes bio, le prix moyen est de 3,83 euros contre 2,21 euros pour les légumes conventionnels (+73%). Là encore, les prix ont augmenté cette année après avoir reculé en 2012, ces produits étant d'autant plus soumis aux aléas climatiques.