Le président de la Banque mondiale ne brigue pas de nouveau mandat

  • A
  • A
Le président de la Banque mondiale ne brigue pas de nouveau mandat
Partagez sur :

Robert Zoellick a annoncé qu'il quitterait cette fonction à la fin de son mandat le 30 juin...

L'Américain Robert Zoellick ne rempilera pas à la tête de la Banque mondiale. Le président a annoncé qu'il quitterait ses fonctions à la fin de son mandat de cinq ans, le 30 juin prochain. Dans un communiqué informant de cette décision, il s'est dit "honoré d'avoir dirigé une institution de classe mondiale avec autant de gens aussi talentueux et exceptionnels". Le conseil d'administration va lancer le processus pour son remplacement. Par convention, la présidence de la banque mondiale a toujours été tenue, depuis sa création en 1945, par un Américain. Les noms de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et de l'ancien conseiller économique à la Maison blanche Larry Summers circulent...