Le pouvoir d'achat immobilier des Français a progressé au premier trimestre

  • A
  • A
Le pouvoir d'achat immobilier des Français a progressé au premier trimestre
Partagez sur :

Les ménages sont cependant toujours moins nombreux à être en capacité d'acheter un bien immobilier à Paris.

Le pouvoir d'achat immobilier des Français a progressé au premier trimestre, montrent les résultats du baromètre Crédit Foncier/Paris Dauphine publiés ce jeudi. Il demeure toutefois plus limité au sein de la capitale : 33,4% d'ente-eux étaient en capacité d'y acheter un bien immobilier (32,7% un an plus tôt) contre 53,4% en Ile-de -France et 60,4% en province. De fortes disparités entre les villes Derrière ce constat national, se cachent cependant d'importants écarts, qui suivent l'évolution des prix de l'immobilier. Ainsi, en Ile-de-France, les gains les plus importants de pouvoir d'achat enregistrés au cours des trois premiers mois de l'année, en comparaison du premier trimestre 2012, sont détenus par Fontainebleau (+8,4%), St-Germain-en-Laye (+7%), Nanterre (+6%) et Saint-Mandé (+4,3%) alors qu'il recule de 0,2% à Boulogne-Billancourt et ne progresse que de +0,6% à Versailles. En province, le constat est le même: le pouvoir d'achat des Français a bondi de 9,3% à Marseille et de +3,5% à Strasbourg, les prix de l'immobilier ayant reculé de respectivement -1% et -6,4%, selon les Notaires de France. A l'inverse, il est en baisse dans seulement deux villes, à savoir Lille et Nancy.