Le Portugal se prépare à accueillir une nouvelle fois la troïka mardi

  • A
  • A
Le Portugal se prépare à accueillir une nouvelle fois la troïka mardi
Partagez sur :

Pour examiner le nouveau plan de réduction des dépenses de l'Etat...

Le Portugal se prépare à accueillir une nouvelle fois la troïka mardi... Une mission des bailleurs de fonds (Commission européenne-Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) est en effet attendue à Lisbonne pour examiner le nouveau plan de réduction des dépenses de l'Etat visant à diminuer le déficit budgétaire et à respecter les objectifs fixés dans le cadre du plan de sauvetage financier du pays. Le versement d'une nouvelle tranche de deux milliards d'euros, sur un total de 78 milliards d'euros, dépendra de l'approbation par la "troïka" de ces réductions de dépenses qui risquent, par ailleurs, d'aggraver la récession. "Une mission technique de la CE, de la BCE et du FMI sera à Lisbonne à partir de demain (...) pour analyser les mesures", a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué. Retraite à 66 ans Les nouvelles mesures dévoilées la semaine dernière prévoient de repousser d'un an l'âge légal de la retraite, à 66 ans, et d'allonger de 35 à 40 heures le temps de travail des fonctionnaires. Selon le Premier ministre, Pedro Passos Coelho, ce projet vise à dégager 4,8 milliards d'euros d'économies d'ici 2015 et doit, pour l'essentiel, entrer en vigueur l'an prochain. Il comprend un plan de départs volontaires de 30.000 fonctionnaires sur un total d'environ 600.000. "Avec ces mesures, nos partenaires européens ne peuvent pas douter de notre engagement" à atteindre les objectifs, avait-il déclaré à la télévision. Le projet doit être discuté avec l'opposition, les syndicats et le patronat mais la coalition de centre-droit, qui dispose d'une majorité confortable, est en position de le faire passer en force.