Le Portugal approuve le nouveau pacte européen de stabilité budgétaire

  • A
  • A
Le Portugal approuve le nouveau pacte européen de stabilité budgétaire
Partagez sur :

Il est le premier pays européen a approuvé le nouveau texte...

Le Parlement portugais a été le premier pays européen a approuvé vendredi, à une très large majorité, le pacte budgétaire européen, 204 parlementaires votant en faveur, 24 contre et deux s'abstenant. Lisbonne, qui a reçu une aide de la part de l'UE et du FMI en 2010 d'un montant total de 78 milliards d'euros, a également approuvé le mécanisme européen de stabilité qui doit prendre le relai du FESF - mécanisme de soutien aux pays en difficulté - cet été. Le Portugal devra donc strictement respecter ses engagements de réduction du déficit (4,5% du PIB cette année et à 3% en 2013) sous peine d'être soumis à des sanctions automatiques, tout comme les 24 autres Etats membres qui se sont accordés sur ce nouveau pacte budgétaire européen. Le texte, arrêté le 30 janvier dernier à Bruxelles et signé le 2 mars par les chefs d'Etat et de gouvernement, entrera en vigueur le 1er janvier 2013 si d'ici cette date 12 membres de la zone euro l'ont ratifié. Outre les sanctions automatiques en cas de non respect des objectifs de déficit, le traité prévoit aussi deux sommets par an réservés aux membres de la zone euro, où seront discutées les questions de convergence économique et les stratégies liées à la monnaie commune. Certains reprochent à ce nouveau pacte l'absence d'un volet soutenant la croissance.