Le Portugal accentue la pression fiscale pour 2013

  • A
  • A
Le Portugal accentue la pression fiscale pour 2013
Partagez sur :

Le gouvernement a annoncé plusieurs hausses d'impôts....

Le Portugal, qui a reçu un plan d'aide de la part de l'UE et du FMI de 78 milliards d'euros, a annoncé hier d'importantes hausses d'impôts afin de respecter ses engagements de réduction du déficit, soit 4,5% du PIB cette année et à 3% en 2013. Hausse de la pression fiscale Les hausses d'impôts prévues par Lisbonne représenteront 3% du PIB. Au Portugal, le taux moyen d'imposition sur le revenu passerait à 11,8% l'an prochain, contre 9,8% actuellement. Les contribuables seront également soumis en 2013 à un relèvement exceptionnel de 4% de l'impôt sur le revenu. Le gouvernement prévoit aussi une augmentation de la taxation du capital et la création d'une taxe spécifique sur l'immobilier haut de gamme cette année. Enfin une taxe sur les transactions financières sera instaurée en 2013 alors que la réduction des dépenses publiques va se poursuivre... En revanche, Lisbonne a abandonné une mesure très impopulaire qui prévoyait d'augmenter des cotisations salariales. Risques pour la croissance En augmentant la pression fiscale, le gouvernement portugais prend le risque d'accentuer la récession, alors que le PIB est attendu en repli de 3% cette année et de 1% en 2013. Hier, le Trésor est toutefois parvenu à échanger de la dette arrivant à échéance en 2013 contre des tirant expirant en 2015. De quoi lui donner plus de temps pour maîtriser son endettement...