Le PIB de la zone euro devrait se contracter de 0,2% en 2013, selon le FMI

  • A
  • A
Le PIB de la zone euro devrait se contracter de 0,2% en 2013, selon le FMI
Partagez sur :

Après -0,4% en 2012...

Le Fonds monétaire international a revu en légère baisse ses prévisions de croissance mondiale pour cette année et l'an prochain. Elle vise désormais un PIB à +3,5% en 2013,  contre +3,6% estimé en octobre dernier, avant une accélération à +4,1% en 2014 (-0,1%). "Si les conditions financières continuent de s'améliorer, la croissance mondiale pourrait même être meilleure que prévu" indique le rapport. Cependant des  risques important demeurent, notamment en zone euro et aux Etats-Unis. La zone euro toujours en récession Le FMI a abaissé sa projection de 0,3 point pour 2013 en zone euro, à -0,2% après -0,4% en 2012. La reprise de l'activité est programmée pour l'an prochain, avec un PIB à +1%. Comme il fallait s'y attendre, l'économie française ne devrait progresser que de +0,3% contre +0,4% estimé en octobre dernier et +0,8% prévu par le gouvernement. En Allemagne, un ralentissement de la croissance est attendu, avec un PIB à +0,6% (+0,9% estimé en octobre), contre +0,9% en 2012 et +3,1% en 2011. "Alors qu'une crise aiguû est devenue moins probable, le risque de stagnation prolongée en zone euro pourrait se poursuivre si la dynamique de réformes n'est pas maintenue", souligne le FMI, qui appelle à la poursuite des programmes d'ajustement dans les pays périphériques. Relever le plafond de la dette aux USA, une priorité Concernant les Etats-Unis, la prévision de croissance du FMI reste globalement inchangée pour 2013 (+2%, -0,1%) et 2014 (+3% , +0,1%). "La priorité est d'éviter les excès d'assainissement budgétaire à court terme, de relever sans attendre le plafond de la dette, et de s'entendre sur un plan d'assainissement budgétaire de moyen terme crédible", souligne l'institution.