Le PDG de France Télécom prêt à réduire sa rémunération d'un tiers

  • A
  • A
Le PDG de France Télécom prêt à réduire sa rémunération d'un tiers
Partagez sur :

Elle passerait sous la barre du million

Pour l'exemple ? Stéphane Richard, le PDG de France Télécom/Orange affirme qu'il est prêt à réduire sa rémunération d'un tiers, pour la faire passer sous la barre du million d'euros annuels si la taxe à 75% est votée en l'état. "Je ne voudrais pas que France Télécom soit obligé de payer cette taxe sur mon salaire", explique M. Richard au 'Le Figaro' du jour. L'an dernier, le dirigeant a touché 1,5 million d'euros, dont 900.000 euros de rémunération fixe, ce qui faisait déjà de lui l'un des patrons les moins bien payés du CAC40, au 37ème rang sur 40... Reste à savoir si d'autres grands patrons vont lui emboîter le pas en réduisant à leur tour leurs revenus. Taxe à 75% Selon la dernière mouture de la taxe à 75%, celle-ci sera payée non plus par le contribuable aisé, mais par son entreprise, sur la tranche des revenus dépassant le million d'euros annuel. La mesure devrait rester en vigueur deux ans, et concernera toutes les entreprises, mais pas les artistes (chanteurs, écrivains, cinéastes...) ni les professions libérales (avocats...) Les clubs de football devront en revanche s'y plier : pour le seul PSG, la facture additionnelle devrait ainsi atteindre 45 millions d'euros, estime ce matin un expert cité par 'Les Echos' !...