Le PDG d'Orange, Stéphane Richard mis en examen dans l'affaire Tapie

  • A
  • A
Le PDG d'Orange, Stéphane Richard mis en examen dans l'affaire Tapie
Partagez sur :

Il était directeur de cabinet de Christine Lagarde au moment des faits...

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a été mis en examen mercredi pour "escroquerie en bande organisée" dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Tapie, a annoncé son porte-parole auprès de l'agence Reuters. Le directeur de cabinet de Christine Lagarde au moment des faits, était entendu par les enquêteurs de la brigade financière depuis lundi matin. Jean-François Rocchi, l'ex-président du Consortium de réalisation (CDR), chargé de gérer le passif du Crédit Lyonnais a également été entendu. Explications sur l'arbitrage Les deux hommes ont d�" s'expliquer sur leur choix en faveur de l'arbitrage dont a bénéficié l'homme d'affaires dans son conflit avec la banque. Ce dernier s'était vu verser environ 400 millions d'euros, avec les intérêts. Rappelons que dans cette affaire, Christine Lagarde désormais à la tête du FMI a été placée sous le simple statut de témoin assisté alors que Pierre Estoup, l'un des trois juges arbitres, a lui aussi été mis en examen pour escroquerie en bande organisée. Démission de France Télécom ? Arnaud Montebourg aurait évoqué la semaine dernière la nécessité pour Stéphane Richard de démissionner de France Télécom en cas de mise en examen, d'après 'Le Monde'. Des propos que le ministre du Redressement productif a démenti. "Si jamais il y avait mise en examen (...) à ce moment là je pense qu'il appartiendra à Orange de convoquer son conseil d'administration", a de son côté estimé ce matin sur RMC, le président du groupe PS à l'Assemblée nationale Bruno Le Roux. "Moi je pense que cela pose des difficultés qu'il y ait un patron d'un grand groupe mis en examen", a-t-il ajouté.