Le parquet de Paris enquête sur des tweets homophobes

  • A
  • A
Le parquet de Paris enquête sur des tweets homophobes
Partagez sur :

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 14 ao�"t dernier, après une plainte faisant état de la diffusion de messages à caractère homophobe sur Twitter. Dans le détail, cette enquête pour "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle" a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes, indique l'agence Reuters. Plusieurs associations françaises se sont inquiétées ces derniers mois de la propagation de messages à caractères raciste, antisémite et homophobe sur la plateforme de microblogging. Une enquête préliminaire a également été ouverte après la diffusion de tweets antisémites. Filtre de censure Twitter ne contrôle pas a priori le contenu posté sur son site. En cas de signalement d'un tweet abusif, la compagnie ouvre une enquête qui peut mener à la suspension d'un compte. Elle dispose également d'un filtre de censure par pays. La justice française a enjoint fin janvier à la compagnie de communiquer à des associations les données permettant d'identifier les auteurs de tweets illicites et de mettre en place sur sa plateforme française un dispositif pour signaler des contenus illégaux. Twitter a accepté mi-juillet de lui fournir les données susceptibles de permettre l'identification de certains auteurs de tweets antisémites.