Le Parlement européen désigne Jean-Claude Junker comme président de la Commission

  • A
  • A
Le Parlement européen désigne Jean-Claude Junker comme président de la Commission
Partagez sur :

Le Luxembourgeois avait déjà été désigné comme candidat par les dirigeants des Vingt-Huit.

Près de deux mois après les élections européennes marquées par une poussée des votes contestataires et eurosceptiques, le Parlement a élu ce mardi, le président de la Commission. A l'issue d'un vote formel, c'est donc le Luxembourgeois Jean-Claude Junker, âgé de 59 ans qui a été désigné pour succéder à José Manuel Barroso. Un vote formel Sur 729 votants, 422 se sont exprimés pour Jean-Claude Junker, 250 contre, alors que 47 se sont abstenus. Dix votes nuls ont également été enregistrés. Il devait obtenir la majorité absolue, soit au minimum 376 voix sur 751 députés. Le 27 juin dernier, Jean-Claude Junker avait déjà été désigné - à l'issue d'un vote à majorité qualifiée - comme candidat par les dirigeants des Vingt-Huit. Ce dernier avait auparavant été présenté par les conservateurs du PPE, parti arrivé en tête lors des élections. Rappelons que le Premier ministre britannique, David Cameron s'était farouchement opposé à l'élection de l'ancien président de l'Eurogroupe - qui réunit les ministres européens des Finances - le jugeant beaucoup trop fédéraliste à son go�"t et incapable de réformer l'Europe. Mise en oeuvre de la feuille de route Jean-Claude Junker va désormais devoir former son équipe, en coopération avec les Etats membres. Le nouvel exécutif ne devrait entrer en fonction que le 1er novembre prochain. Il devra notamment mettre en oeuvre les objectifs figurant sur la feuille de route des 28. Il sont au nombre de cinq : la croissance et l'emploi, l'emploi des jeunes, la politique énergétique commune, la maîtrise des frontières et l'Europe de la défense.