Le Parlement et la Commission européenne entament les discussions sur les Eurobonds

  • A
  • A
Le Parlement et la Commission européenne entament les discussions sur les Eurobonds
Partagez sur :

Une résolution prise fin décembre convenait qu'ils n'étaient pas une solution à court terme...

Les députés européens vont débattre ce mardi après-midi avec la Commission de la possibilité ou non d'introduire des "obligations de stabilité" (euro-obligations) dans un avenir proche. Un vote est ensuite prévu pour mercredi. Dans une résolution adoptée fin décembre, les députés avaient soutenu le principe des euro-obligations, tout en précisant qu'il s'agissait d'une solution à moyen terme. "Une coordination budgétaire plus étroite, visant la gouvernance économique renforcée et la croissance, est un préalable indispensable à l'émission d'obligations à l'échelle européenne", précisait le texte. La question des Eurobonds est cependant loin de faire l'unanimité, à commencer par l'Allemagne qui y est toujours farouchement opposée. Un point de vue auquel s'était rallié Nicolas Sarkozy. "L'Allemagne et la France, nous sommes tout à fait d'accord pour dire que les eurobonds ne sont en aucun cas une solution à la crise", avait-il déclaré fin décembre. Courant janvier, la patronne du FMI, Christine Lagarde a cependant poussé les Etats européens à envisager des mesures de partage des risques de ce type, en complément du "pacte budgétaire". En France, les Euro-obligations sont aussi au menu de la campagne présidentielle. François Hollande (PS) et Eva Joly (EELV) y sont notamment favorables.