Le Parlement de la CGT a rejeté la candidature de Nadine Prigent

  • A
  • A
Le Parlement de la CGT a rejeté la candidature de Nadine Prigent
Partagez sur :

Candidature à la succession de Bernard Thibault à la tête du syndicat...

La candidature de Nadine Prigent, pour succéder à Bernard Thibault à la tête de la CGT en 2013 a été repoussée par le Comité confédéral national. Le Parlement de l'organisation se serait exprimé contre la proposition à 304 voix (255 "pour" et 82 abstentions), d'après les informations du site internet de 'Libération'. La centrale du syndicat a confirmé ces résultats auprès de l'agence de presse Reuters. C'est Bernard Thibault lui même qui avait proposé la candidature de Nadine Prigent, 54 ans, responsable de la fédération de la santé jusqu'en juin 2011. Les détracteurs de cette ex-infirmière estiment qu'elle connaît peu le secteur privé et lui reprochent de prôner un retour à un syndicaliste d'opposition plus net. En outre, plusieurs cadres de la centrale préféraient la candidature d'Eric Aubin, le spécialiste des retraites de la centrale. Le mandat de Bernard Thibault, leader de la CGT depuis 1999, prendra fin en mars 2013 à l'occasion du prochain congrès de la centrale, à Toulouse.