Le Pacte de responsabilité ne suffira pas à redresser la France, prévient Pierre Gattaz

  • A
  • A
Le Pacte de responsabilité ne suffira pas à redresser la France, prévient Pierre Gattaz
Partagez sur :

Le patron du Medef estime qu'il faut aller bien plus loin. Il dévoilera une douzaine de mesures lors des universités d'été de l'organisation.

Nouvelle attaque de Pierre Gattaz à l'encontre du gouvernement. Dans une interview accordé au 'Figaro' du jour, le chef de file du Medef juge la situation économique "catastrophique" et estime que le Pacte de responsabilité - qui prévoit 40 milliards d'euros d'allègements de charges pour les entreprises sur trois ans - ne suffira pas. Les 50 MdsE d'économies insuffisantes Ce pacte, "ne créera pas des emplois en six mois, et il faudra quelques années pour que le chômage baisse", souligne Pierre Gattaz. En outre, il estime que les 50 milliards d'euros d'économies que l'exécutif compte réaliser d'ici 2017 ne suffiront pas non plus. "C'est la moitié de ce qu'il faudrait faire pour être compétitif avec nos voisins. Il faut que la France réduise ses dépenses de fonctionnement", martèle Pierre Gattaz. Pourtant, ce montant a été jugé trop ambitieux par la Cour des comptes en France, ainsi que par la Commission européenne. Renouveau du dialogue social Pour sortir de cette situation de crise, Pierre Gattaz prône notamment un nouveau dialogue social, qui bloque parfois certaines situations. La mise en oeuvre du compte pénibilité, que le gouvernement a finalement décidé de reporter d'un an, l'illustre bien. "On ne doit plus, à chaque négociation avec les syndicats, rajouter 150 pages au Code du travail! C'est l'inverse qu'il faut faire", estime-t-il. Plus généralement, le Medef va présenter, lors de ses universités d'été, une "douzaine de 'mesures turbo' pour générer de l'emploi rapidement". L'organisation patronale a toujours pour objectif de générer un million de postes sur cinq ans.