Le nombre de demandeurs d'emploi augmente de 10% sur un an en juillet

  • A
  • A
Le nombre de demandeurs d'emploi augmente de 10% sur un an en juillet
Partagez sur :

Le gouvernement met en avant la hausse modérée du chômage d'un mois sur l'autre.

Le gouvernement avait affiché son optimisme concernant les chiffres du chômage... En juillet, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A a continué de progresser (+0,2%, +6.300 personnes) mais de manière moins importante qu'en juin (+0,5%) pour s'établir à 3.285.700  personnes en France métropolitaine. "Si l'on apprécie la tendance de mai à juillet, la moyenne mensuelle est de +7100, à comparer avec une progression mensuelle moyenne de +31 700 pour les 3 mois précédents", souligne le ministère. Recul du nombre de demandeurs d'emplois de 25 ans Sur un an, il croît de 10% après +11,2%. En revanche, toutes catégories confondues (A, B, C), le nombre de demandeurs d'emplois grimpe de 1,1% à 4.851.900, après seulement +0,1% en juin. Dans le détail, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A de moins de 25 ans continue de se replier (-0,8%, +6,9% sur un an). A l'inverse, le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans augmente de 0,3% (+9,1% sur un an) et celui des demandeurs d'emploi de 50 ans et plus s'accroît de 0,6% (+15,1 % sur un an). 50.000 emplois d'avenir signés Pour le ministre du Travail, les actions du gouvernement commencent à porter leurs fruits. "Première priorité de la politique de l'emploi (...), l'inversion de la courbe du chômage des jeunes est d'ores et déjà engagée", écrit Michel Sapin dans un communiqué.  Invité dimanche du Grand Jury RTL, il a annoncé que le cap des 50.000 signatures d'emplois d'avenir avait été atteint, ce qui selon lui est de bon augure pour atteindre la barre des 100.000 contrats destinés aux jeunes en difficulté que l'exécutif s'est fixé. La semaine dernière, il avait même laissé entendre que l'objectif pourrait être dépassé. Parallèlement, le gouvernement vise la signature de 75.000 contrats de génération d'ici mars 2014. Pour mémoire, ils permettent d'embaucher un jeune tout en conservant un senior au travail. Au 24 juillet, le gouvernement avait annoncé la signature de 7.300 contrats de ce type, tout en misant sur une montée en puissance dès la rentrée...