Le mouvement des Bonnets Rouges, évènement politique de l'année 2013

  • A
  • A
Le mouvement des Bonnets Rouges, évènement politique de l'année 2013
Partagez sur :

Les Français leur font désormais autant confiance qu'aux syndicats pour défendre les intérêts des salariés...

La contestation des Bonnets rouges contre l'écotaxe aura été l'évènement politique de l'année 2013, selon l'institut de sondages BVA. "Alors qu'aucun acteur traditionnel n'atteint un niveau de confiance majoritaire au sein de l'opinion, ces mouvements spontanés ont fait une percée remarquable", note-il dans une étude parue ce week-end et réalisée pour 'Le Parisien'/i-Télé. Acteurs traditionnels délaissés Pour agir dans l'intérêt des salariés, les Français déclarent faire d'abord confiance au syndicats (41%) et à ces nouveaux mouvements (40%). Viennent ensuite les chefs d'entreprises (35%), le gouvernement (24%) et l'opposition (22%). "Ce niveau de confiance relativement élevé s'explique à la fois par l'inefficacité perçue des acteurs traditionnels, mais aussi par un niveau d'adhésion important à la cause des bonnets rouges, même si les méthodes et la durée du mouvement ont été fortement critiquées", commente l'institut. Revendications hors du cadre syndical Fin octobre, les Préfets de France se sont d'ailleurs inquiétés de ces débordements. "Ce mélange de mécontentement latent et de résignation s'exprime de façon éruptive à travers une succession d'accès de colère soudains, presque spontanés, et non au sein de mouvements sociaux structurés", écrivait-ils dans un courrier dévoilé par 'le Figaro'. En outre, les revendications sont portées "hors du cadre syndical" via "des dégradations" ou encore " des perturbations de manifestations culturelles et sportives"...