Le moral des patrons de TPE remonte légèrement mais ils restent très prudents

  • A
  • A
Le moral des patrons de TPE remonte légèrement mais ils restent très prudents
Partagez sur :

Ils sont toujours une grande majorité à porter un regard pessimiste sur la conjoncture économique.

Les patrons de TPE sont plus nombreux à porter un regard positif sur la conjoncture économique en juillet mais demeurent largement minoritaires. Ils sont en effet 23% à juger favorablement la situation, soit une hausse de 7 points par rapport au mois d'avril, d'après le dernier baromètre Ifop réalisé pour Fiducial. Ils sont aussi plus nombreux à porter un regard positif sur leur propre entreprise (48%, +5 points). Pour autant, une grande majorité des dirigeants interrogés demeurent prudents : ils sont 57% à ne pas anticiper de reprise de leur activité avant 2015 ou 2017 et 80% n'entrevoient pas de réelle embellie de la situation économique de la France avant deux à quatre ans. Moins de difficultés bancaires, plus de créations de postes La dernière vague du baromètre montre toutefois une nette amélioration de la trésorerie des TPE. Elle est déficitaire pour seulement 21% d'entre-eux mais à l'équilibre ou excédentaire pour respectivement 47% et 32% des personnes interrogées. De même, ils sont moins nombreux à évoquer un durcissement des conditions de crédits (-8 points à 12%). Enfin sur le front de l'emploi, "pour la première fois depuis un an, le solde net de création (de postes) trouve son équilibre (+0,5%), après avoir atteint son niveau le plus bas historique lors de la dernière vague du baromètre (-4%)", souligne l'institut de sondages. A noter toutefois qu'il s'agit souvent d'embauches réalisées sous des contrats précaires, la part des CDD atteignant 55% contre seulement 34% pour les CDI. En revanche les suppressions de postes sont stables (7%).