Le Medef espère une part du marché de la reconstruction en Libye

  • A
  • A
Le Medef espère une part du marché de la reconstruction en Libye
Partagez sur :

Le syndicat du patronat l'estime à 200 milliards de dollars...

La France qui a soutenu les rebelles libyens contre le colonel Mouammar Kadhafi espère obtenir une place de choix sur le marché de la reconstruction en Libye. Marché qui selon le patronat français pèse 200 milliards de dollars... L'estimation a été fournie par Thierry Courtaigne, directeur général de Medef International, au lendemain d'une réunion d'information sur la Libye qui s'est tenue mardi au siège du Medef à Paris en présence de 400 chefs d'entreprise français dont de grands directeurs de groupes comme Total ou Alcatel. "La France bénéficie d'un climat de sympathie (...) Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement vu ce que le président de la République a fait mais il est clair que le marché n'est pas à prendre mais à gagner"", a souligné Thierry Courtaigne. La France devra en effet faire face à la concurrence italienne - notamment sur le segment pétrolier - américaine ou encore anglaise sur les marchés des télécommunications, des transports ou encore de l'agroalimentaire...