Le marché des semi-conducteurs en hausse modeste en 2011, selon Gartner

  • A
  • A
Le marché des semi-conducteurs en hausse modeste en 2011, selon Gartner
Partagez sur :

Pour la vingtième année consécutive, l'américain Intel tient le haut du pavé

Cette année, le secteur des semi-conducteurs devrait générer 302 milliards de dollars de chiffre d'affaires, selon les résultats préliminaires de l'étude du cabinet Gartner. Cela matérialiserait une croissance de 0,9% par rapport à 2010, mais une tendance contrastée au fur et à mesure de l'année, puisqu'après un départ sur les chapeaux de roue, la dynamique s'est nettement atténuée en fin d'année, avec la montée des craintes macroéconomiques. "L'industrie s'est bien comportée au début de l'année, en débutant dans la plupart des cas l'année avec des carnets de commandes issus d'une année 2010 atypique", a souligné Stephan Ohr, directeur de la recherche semiconducteurs au sein du bureau d'études. Pour la vingtième année consécutive, l'américain Intel tient le haut du pavé, avec un chiffre d'affaires estimé à 51,05 milliards de dollars, en croissance de 21,6% en glissement annuel, ce qui lui garantit une part de marché de 16,9%. Le coréen Samsung suit, sur un gain plus modeste de 3,7% à 29,15 milliards de dollars, et une part de marché de 9,7%. La troisième marche du podium est occupée par Texas Instruments, en hausse de 1,7% à 12,08 milliards de dollars, ce qui lui confère 4% de parts de marché, juste devant Toshiba, dont les revenus se sont contractés de -5,4% à 11,7 milliards de dollars, matérialisant 3,9% de parts de marché. Le premier acteur européen, STMicroelectronics, recule du cinquième au septième rang, à cause d'une contraction de -5,5% de ses revenus 2011, estimées à 9,78 milliards de dollars. Sa part de marché atteint ainsi 3,2%.