Le marché des cadres devrait résister en 2013

  • A
  • A
Le marché des cadres devrait résister en 2013
Partagez sur :

Le niveau de recrtuements va rester élevé, même s'il reculera légèrement...

Alors que le taux de chômage frôle les 10% en France, les recrutements des cadres devraient se maintenir cette année, d'après les prévisions de l'Apec publiées ce mercredi. L'association table sur 162.000 à 178.000 embauches en 2013, contre 179.900, l'an dernier. Les cadres épargnés Parmi les entreprises interrogées, 8% d'entre-elles envisagent d'embaucher en 2013 (+1 point) et 6% (+1 point) pensent que leurs effectifs cadres diminueront. A titre de comparaison, ces mêmes sociétés anticipent un recul des recrutements de 13%, pour l'ensemble des salariés. Une proportion qui s'élève même à 33% dans les grandes entreprises. Certains secteurs devraient recruter davantage que d'autres, à l'image de l'informatique (entre 35.500 et 38.000), de "l'étude, recherche, développement"(entre 29.500 et 33.000) et du commerce (34.300 à 36.800 recrutements attendus). Les jeunes cadres en difficulté "Les débutants - moins d'un an d'expérience - qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu en 2012 malgré des prévisions pessimistes, vont connaître une année particulièrement difficile. Le nombre de leurs embauches pourrait reculer de -10% à -25%", prévient l'Apec. Les entreprises pourraient toutefois se tourner vers eux, s'ils ne trouvaient pas de cadres confirmés. Progression des recrutements cadres en 2014 A plus long terme, l'Apec table sur une reprise de la progression des recrutements de cadres à partir de 2014 (+6%). "Elle se poursuivrait ensuite mais de manière moins intense à l'horizon de la prévision (+3% en 2015, 2016 et 2017)", dans un contexte de croissance modérée de l'économie et de l'investissement.