Le marché de la vidéo soutenu par la croissance de la VOD en 2012

  • A
  • A
Le marché de la vidéo soutenu par la croissance de la VOD en 2012
Partagez sur :

Même si le DVD représente encore plus des deux tiers des marchés

Le marché de la vidéo a tenté de résister en 2012, à l'affût de nouveaux relais de croissance. Il a toutefois accusé un repli de 5% à 1,3 milliard d'euros, indique mercredi, le Syndicat de l'édition vidéo numérique. Le DVD, support favori des ménages mais en très net repli Malgré l'apparition de nouveaux moyen de lecture vidéo, le DVD, écoulé à 65 millions d'exemplaires en France l'an dernier, demeure le support favori des ménages. Il représente plus des deux tiers du marché pour une valeur de 893 millions d'euros, rappelle le syndicat. Pour autant, il s'effondre littéralement par rapport à 2011, où 119,6 millions de DVD avaient été vendus. La croissance du marché "Blue Ray" permet de limiter le repli sur le segment de la vidéo physique. Il affiche en effet une croissance de +9,3%, son chiffre d'affaires s'établissant à 224 millions d'euros. De nouveaux relais, dématerialisés, de lecture font donc leur apparation, à commencer par la vidéo à la demande, dont le marché a crû de 23%, l'an dernier. Si elle n'a capitalisé que 200 millions d'euros en 2012, la VOD a représenté 60 millions d'actes payants, soit quasiment autant que le nombre d'achats en DVD. Lutte contre le piratage Si le marché de la vidéo parvient à résister, il perd cependant d'importantes parts de marché, captées par le piratage. La réponse graduée doit ainsi être maintenue sur le peer-to-peer et étendue au streaming illégal ", estime le syndicat qui a notamment proposé aux pouvoirs publics de responsabiliser les régies publicitaires et les annonceurs pour ne plus financer les sites pirates et contraindre les intermédiaires financiers à bloquer les paiements en ligne à destination de ces sites.