Le marché de la musique enregistrée a encore reculé en 2012

  • A
  • A
Le marché de la musique enregistrée a encore reculé en 2012
Partagez sur :

La part du nuémrique continue de prgresser...

Le marché de la musique enregistrée s'est élevé en 2012 à 589,7 millions d'euros, en repli de 4,4% par rapport à l'année précédente, d'après les chiffres communiqués par le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep). Si le "physique" représente toujours la plus grande part des ventes, le numérique continue de gagner du terrain. Les ventes numériques en soutien Si les ventes physiques ont chuté de près de 12% à 363,7millions d'euros, le marché du numérique a permis de limiter la casse, avec des ventes en progression de 13% à 125 millions d'euros, dont 63 millions d'euros via les téléchargements internet (+12%) et 52 millions d'euros provenant des abonnements et du streaming (+ 32%). La téléphonie mobile rapporte encore 9,5 millions d'euros, mais les ventes reculent de 34,4% sur un an. En outre, le téléchargement représente 50% du marché numérique, contre 42% pour "le streaming et les abonnements" et 8% pour les sonneries téléphoniques.