Le marché de l'emploi des cadres reste très dégradé

  • A
  • A
Le marché de l'emploi des cadres reste très dégradé
Partagez sur :

49% seulement des entreprises envisagent de recruter au moins un cadre au quatrième trimestre 2012, en recul de quatre points sur un an...

La situation du marché de l'emploi reste très dégradée pour les cadres. L'Apec (association pour l'emploi des cadres) note, dans son dernier baromètre, que 49% seulement des entreprises envisagent de recruter au moins un cadre au quatrième trimestre 2012. Soit un recul de 4 points par rapport à la même période en 2011. Seul le "médico-social" résiste, mais tous les autres secteurs affichent "un recul de leurs prévisions de recrutement par rapport à l'an passé à la même période", écrit l'Apec. La baisse est particulièrement sensible dans les activités informatiques (-10 points), le commerce-transports (-8 pts), la banque-assurance (-7 pts) et l'industrie (-5 pts). Prudence pour les recrutements Autre signe de mauvais augure pour les cadres : 28% des recruteurs interrogés estiment "que la situation économique de leur entreprise va se dégrader dans les prochains mois". C'est deux fois plus que ceux qui parient sur une amélioration. En trois mois, ce chiffre a même progressé de 15 points. Quant aux recrutements futurs, c'est toujours la prudence qui domine. "En particulier, seules 35 % des entreprises qui prévoient de recruter au quatrième trimestre 2012 envisagent d'embaucher des jeunes diplômés. Il s'agit de la proportion la plus faible depuis le premier trimestre 2010 et un signe supplémentaire d'un déficit de confiance", note l'Apec.