Le marché de l'automédication en repli en 2013

  • A
  • A
Le marché de l'automédication en repli en 2013
Partagez sur :

Il s'agit d'une première depuis cinq ans...

L'an dernier, les ventes totales des médicaments d'automédication ont reculé de 3% par rapport à 2012, à 2,123 milliards d'euros, d'après le baromètre annuel réalisé par l'Afipa. Il s'agit d'une première en cinq ans, "sous l'effet d"un climat économique délicat". "Un réel danger" "Ce coup d'arrêt (...) représente un réel danger pour l'organisation et l'efficience du système de soins, tant en termes de co�"t pour la Sécurité sociale que de surcharge de travail pour les médecins généralistes", estime le président de l'association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable, Pascal Brossard. Il réclame notamment l'élargissement de la liste des produits disponibles en automédication et une meilleure formation des professionnels de santé en ce domaine afin que la France rattrape son retard sur les autres pays européens. La France à la traîne Selon un baromètre européen publié en juin dernier par l'Afipa, la dépense moyenne annuelle en produits d'automédication en France est inférieure à celle de huit pays européens étudiés. Par habitant, elle s'établit à 34,5 euros en France contre un peu plus de 39 euros à l'échelle du Vieux continent. Rappelons que récemment, l'Autorité de la Concurrence a émis un avis favorable pour "une ouverture encadrée de la distribution au détail" de certains médicaments d'automédication. Les grandes surfaces et parapharmacies pourraient, selon elle, offrir des avantages aux consommateurs en termes de services ou de prix". La ministre de la Santé, Marisol Touraine y est cependant opposée.