Le malus automobile 2013 va faire mal au haut de gamme

  • A
  • A
Le malus automobile 2013 va faire mal au haut de gamme
Partagez sur :

Le nouveau barème de malus automobile pour 2013 s'annonce douloureux...

Le nouveau barème de malus automobile pour 2013 inscrit dans le projet de loi des finances risque bien de décourager toute initiative des constructeurs français dans le haut de gamme... En favorisant les véhicules électriques et hybrides grâce à une aide spécifique et en accordant un bonus toujours intéressant aux petites motorisations les moins émissives en CO2 (jusqu'à 550 euros pour moins de 90 grammes), le gouvernement fait désormais payer très lourdement l'addition aux voitures familiales et aux grandes berlines, par nature plus "polluantes". Avec une zone neutre abaissée de 140 à 136 grammes de CO2 par kilomètre et surtout une zone qui devient presque prohibitive dès 151 grammes avec un malus de 1.000 Euros et même 1.500 Euros à partir de 156 grammes, certaines motorisations risquent de rester dans les stocks des concessions avant d'être bradées, ce qui pourrait encore augmenter les difficultés des constructeurs français. D'autres modèles seront touchés Le Renault Espace risque par exemple d'être soumis à un malus de 400 à 1500 euros... Chez Peugeot, le monospace 807 sera pénalisé l'an prochain à hauteur de 1000 Euros et le nouveau coupé RCZ essence de 400 à 1500 Euros. En dehors des sportives, logiquement pénalisées, certains modèles deviendront encore plus élitistes comme la Citroûn C6 (3.000 euros de malus à cause de son V6 en boîte auto) ou la Laguna Coupé, dernier modèle de la gamme Renault à disposer d'un V6 et malussé de 2.600 euros en V6 diesel et jusqu'à 6.000 euros en V6 essence, autant qu'une Porsche 911 ou une Ferrari puisque 6.000 euros correspond quand même au dernier échelon de la future grille de malus (+ de 200 grammes de CO2).