Le journaliste grec qui a diffusé la "liste Lagarde" sera rejugé

  • A
  • A
Le journaliste grec qui a diffusé la "liste Lagarde" sera rejugé
Partagez sur :

Le parquet d'Athènes a fait appel de la relaxe de Costas Vaxevanis...

Costas Vaxevanis sera rejugé... Le procureur d'Athènes a fait appel ce vendredi de la relaxe du journaliste grec, qui s'est attiré des déboires avec la justice en publiant la fameuse "liste Lagarde", qui recense les noms d'environ 2.000 de ses compatriotes détenteurs de comptes en Suisse. Poursuivi pour le délit de violation de données personnelles, il risquait deux années de prison mais avait été acquitté le 1er novembre. Décision erronée "Le procureur considère que la décision de justice en faveur du journaliste est légalement erronée", a déclaré à l'agence Reuters un responsable du tribunal sans donner plus de détails. Une demande d'appel a par ailleurs été déposée par trois personnes figurant sur la "liste Lagarde". Intérêt général Fournie par la France à la Grèce en 2010, la liste contenait 2.059 noms de personnes possédant des comptes chez HSBC en Suisse et pouvant éventuellement être poursuivis pour évasion fiscale. Costas Vaxevanis plaidait non coupable, en estimant avoir agi dans l'intérêt général en publiant ce fichier, car il émane de Christine Lagarde, l'actuelle directrice du FMI.