Le gouvernement veut mettre fin aux stages abusifs

  • A
  • A
Le gouvernement veut mettre fin aux stages abusifs
Partagez sur :

Leur durée devrait être bientôt limitée à 6 mois...

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche s'attaque aux abus dont sont victimes les stagiaires... Dans une entretien accordé ce jeudi à 'Libération', Geneviève Fioraso annonce vouloir limiter la durée de ces stages à six mois. "Ce délai maximum était prévu dans la loi Cherpion de 2011, mais ce n'était pas appliqué faute de décret", explique -t-elle. Emplois déguisés S'il est difficile de fournir des donnés chiffrées précises, le nombre de stages a bondi en quelques années, passant de 600.000 en 2007 à plus d'un million actuellement. Pour éviter les emplois déguisés, la ministre estime qu'il "ne faut plus de stage en dehors des cursus de formation. C'est la clé". Pour cela, elle veut introduire un "un volume pédagogique minimal de formation dans les conventions de stage", en plus de bloquer leur durée. 10 à 15% dans la pub Côté employeurs, Geneviève Fioraso refuse de faire de la stigmatisation mais estime qu'il "faut inciter à dénoncer les abus quand il y en a". "Certains secteurs, comme la publicité, ont entre 10 et 15% de stagiaires. Ce n'est pas normal". La ministre planche donc, aux côtés du ministre du Travail Michel Sapin, sur la possibilité de fixer des plafonds.