Le gouvernement prévoit de réduire le trou de la "Sécu" à 4 milliards d'euros en 2017

  • A
  • A
Le gouvernement prévoit de réduire le trou de la "Sécu" à 4 milliards d'euros en 2017
Partagez sur :

Contre -17,5 milliards d'euros en 2012...

Le gouvernement prévoit de réduire progressivement le "trou" de la Sécu - régime général et du Fonds de solidarité vieillesse - à 12,8 milliards d'euros après -16,2 milliards d'euros prévus cette année et -17,5 milliards en 2012, d'après le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2014. Il retrouverait ainsi son niveau d'avant-crise, en 2008. En l'absence de mesures, et avec une croissance limitée à +0,9% en 2014, le déficit aurait d�" s'élever à 21,5 milliards d'euros, précise le ministère de l'Economie. Où trouver les 8 milliards d'euros ? Pour parvenir à cet objectif, Bercy escompte 4 milliards d'euros d'économies sur les dépenses sociales, deux milliards d'euros de transferts de recettes de l'Etat vers la sécurité sociale et 2,2 milliards d'euros de recettes nouvelles. Sur ce dernier point, la hausse des cotisation retraites de 0,15 point, dans le cadre de la réforme en cours rapportera 1,7 milliard d'euros. Pas de déremboursement Sur le volet économies, "en 2014 comme en 2013, les mesures ne comprendront aucun (...) déremboursement à l'encontre des Français", prévient le ministère de l'Economie. En outre, les prix des médicaments seront "optimisés", les tarifs de certains médecins abaissés (radiologues notamment) et les prescriptions médicales devront être "plus justes". A plus long terme, le PLFSS 2014 table sur un déficit de la Sécu ramené à -4 milliards d'euros d'ici quatre ans, soit un chiffre divisé par cinq entre 2011 et 2017.