Le gouvernement ne retiendrait pas l'idée de fusionner RSA et prime pour l'emploi

  • A
  • A
Le gouvernement ne retiendrait pas l'idée de fusionner RSA et prime pour l'emploi
Partagez sur :

Le rapport Sirugue préconisait cette solution, jugeant le RSA et la PPE inefficaces en l'état actuel des choses.

La proposition de fusion de la prime pour l'emploi et du revenu de solidarité active (RSA) ne serait pas retenue par le gouvernement dans son projet de loi de finances 2014, croient savoir 'Les Echos' du jour. "Outre le délai imparti, c'est surtout la perspective d'engager une réforme faisant des gagnants mais aussi beaucoup de perdants au sein d'une population peu aisée" qui aurait découragé Matignon, peut-on lire dans les colonnes du quotidien. Enfin, la mesure ne permettrait pas de faire d'importantes économies. Réforme nécessaire, selon le rapport Sirugue  Remis mi-juillet au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, dans le cadre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale, le rapport Sirugue préconisait la mise en place d'une "prime d'activité", qui fusionnerait le RSA activité et la PPE et qui entrerait en vigueur dès septembre 2014, les deux dispositifs utilisés séparément étant jugés inefficaces. Cette mesure aurait bénéficié à 7,3 millions de personnes mais elle pénalisait les familles mono-parentales. Le document suggérait alors de mettre en place des dispositifs additifs pour contrebalancer cet effet.  Gel du barème de la prime pour l'emploi En attendant une possible réforme, le gouvernement de François Hollande va maintenir le gel du barème de la PPE l'an prochain. Problème : il "conduit à exclure de plus en plus de foyers (...) et à diminuer les montants moyens distribués", soulignent "Les Echos'.