Le gouvernement fait un petit geste en faveur des taxis

  • A
  • A
Le gouvernement fait un petit geste en faveur des taxis
Partagez sur :

Il a annoncé des mesures visant à les protéger de la concurrence des véhicules de tourisme avec chauffeurs.

Alors que les chauffeurs de taxis dénoncent de longue date la concurrence déloyale des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls et son homologue à l'Artisanat, Sylvia Pinel ont annoncé ce week-end plusieurs mesures en leur faveur. Un délai de 15 minutes pour les VTC Le gouvernement a ainsi indiqué qu'un délai de 15 minutes entre la réservation préalable et la prise en charge des clients s'imposerait pour les VTC à compter du 1er janvier 2014. Lors d'une réunion qui s'est tenue le 10 octobre, " il a été indiqué par nos interlocuteurs que le principe de la réservation préalable de 15 minutes ne s'appliquerait pas en cas d'abonnement à une entreprise de VTC ", avait indiqué la Fédération nationale du taxi. Une proposition contre laquelle elle s'était vivement opposée, d'autant qu'initialement elle réclamait un délai beaucoup plus long, d'au moins une heure... Par ailleurs le marché de la maraude, c'est-à-dire le fait de prendre en charge des clients sur la voie publique demeure exclusivement réservé aux taxis. 1.000 taxis en plus le week-end à Paris Les ministres ont également annoncé la mise en circulation de 1.000 véhicules supplémentaires en région parisienne. Cette décision doit permettre "d'accroître l'offre de taxis aux périodes de la semaine les plus chargées". L'utilisation de ces licences sera toutefois conditionnée à " un engagement des conducteurs de travailler sur les jours et les plages horaires où la demande de transport est la plus difficile à satisfaire (en particulier les nuits des vendredis et samedis ", précisent les ministres.