Le gouvernement étudie la piste d'une baisse du quotient familial

  • A
  • A
Le gouvernement étudie la piste d'une baisse du quotient familial
Partagez sur :

A défaut d'une modulation des aides...

Appelé à faire des économies en matière d'aides familiales, le gouvernement privilégierait finalement une baisse du quotient familial plutôt qu'une modulation des aides, croit savoir le site internet de la radio Europe 1. Un milliard d'euros Le quotient familial calculé à partir du revenu net imposable de chaque foyer, permet de réduire l'impôt de ceux ayant des enfants à charge. Son plafond serait ainsi ramené de 2.000 à 1.500 euros -par foyer et par enfant - ce qui permettrait à l'Etat de récupérer un milliard d'euros. Aux yeux du gouvernement, il s'agirait aussi de la solution la plus juste.  "La baisse du plafond du quotient familial ne concerne en effet que les foyers dépassant un certain revenu", rappelle Europe 1. Enfin, elle permettrait de conserver le principe d'universalité des allocations familiales... Pourtant, selon un sondage Viavoice pour 'Les Echos', 'France Info' et BPCE, 68% des personnes interrogées plébiscitent une baisse des allocations familiales plutôt qu'une réduction du quotient familial. Ils sont tout de même 25% à s'y opposer, au nom de ce principe d'égalité...