Le gouvernement dévoilera ce midi son choix sur les allocations familiales

  • A
  • A
Le gouvernement dévoilera ce midi son choix sur les allocations familiales
Partagez sur :

La refonte du quotient familial serait la solution privilégiée par l'exécutif...

Moduler les allocations en fonction des revenus ou abaisser le plafond du quotient familial... C'est ce lundi midi que le gouvernement dévoilera la méthode privilégiée pour la réforme des allocations familiales. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit l'annoncer personnellement face au Haut-Conseil de la famille. Pour mémoire, la branche famille affichait en 2012 un déficit de 2,5 milliards d'euros, obligeant le gouvernement à trouver une solution pour retrouver le chemin vers l'équilibre.  Selon les informations d'Europe 1 et de plusieurs autres médias, le gouvernement aurait tranché en faveur d'une "refonte du quotient familial plutôt que sur une baisse ou une modulation des allocations". Pas de pression sur les classes moyennes "Avec le système actuel du quotient familial, plus un ménage paye d'impôts, plus il a droit à des réductions", explique ce lundi la ministre de la Famille dans les colonnes de '20 Minutes'. Dominique Bernotti explique que cette réforme ne mettra pas la pression sur les classes moyennes, "car seuls seront concernés 10 à 15% des foyers les plus aisés qui gagnent plus de 6.000 euros net par mois", tout en rappelant que le salaire médian est de 1.620 euros net par salarié en France. Selon un sondage Viavoice pour 'Les Echos', 'France Info' et BPCE publié en fin de semaine dernière, 68% des personnes interrogées plébiscitent une baisse des allocations familiales plutôt qu'une réduction du quotient familial. Ils sont tout de même 25% à s'y opposer, au nom de ce principe d'égalité. Parallèlement à ce plan visant les familles les plus aisées, Jean-Marc Ayrault devrait annoncer des mesures en faveur des familles monoparentales, les plus touchées par la pauvreté et la précarité.