Le gouvernement aussi se "préoccupe" du niveau élevé de l'euro

  • A
  • A
Le gouvernement aussi se "préoccupe" du niveau élevé de l'euro
Partagez sur :

Le ministre du Redressement productif réclame régulièrement à la Banque centrale européenne une politique monétaire plus accommodante...

Arnaud Montebourg relance régulièrement le débat sur le niveau de l'euro, jugé trop élevé selon lui. "Je considère que l'euro est sorti de ses clous par une surévaluation qui est devenue problématique aux yeux de tous pour nos entreprises", déclarait-il dans une entretien aux 'Echos' il y a quelques jours. "Tout le monde au sein de ce gouvernement partage la position d'Arnaud Montebourg sur ce sujet", a déclaré lors du compte-rendu du conseil des ministres Najat Vallaud-Belkacem, la porte parole du gouvernement. "Nous protéger davantage" "Elle rejoint, cette voix forte, (...) les préoccupations que nous émettons de façons diverses (...) sur la nécessité en effet de nous protéger davantage avec une monnaie qui permette à nos entreprises d'être les plus compétitives possible", a-t-elle estimé. Le ministre du Redressement productif réclame régulièrement à la Banque centrale européenne une politique monétaire plus accommodante afin de faire baisser le taux de change de l'euro par rapport au dollar et de rendre ainsi les exportateurs européens plus compétitifs. Il y a "encore des négociations à avoir au niveau européen pour améliorer notre compétitivité et notre protection", a ajouté la porte-parole du gouvernement.