Le gouvernement ambitionne de créer 475.000 emplois avec son plan pour l'industrie

  • A
  • A
Le gouvernement ambitionne de créer 475.000 emplois avec son plan pour l'industrie
Partagez sur :

34 filières bénéficieront d'ici à six mois d'un plan spécifique destiné à construire une "nouvelle France industrielle"...

475.000 emplois créés... C'est l'objectif vers lequel tend le gouvernement, qui présente ce jeudi son plan d'action pour l'industrie française. Invité d'Europe 1 ce matin, le ministre du Redressement productif a détaillé ses ambitions en la matière : "Nous attendons de tout cela en 10 ans 475.000 emplois recréés avec 45 milliards de valeur ajoutée créés en plus sur le sol français", a déclaré Arnaud Montebourg. "Nous avons la base productive la plus faible des cinq puissances industrielles d'Europe", a déploré le ministre. Pour remonter la pente,  34 filières bénéficieront d'ici à six mois d'un plan spécifique destiné à construire une "nouvelle France industrielle". La voiture sans chauffeur Dans les cartons, le projet d'avion électrique d'Airbus, qui ne "consommera aucune goutte de kérosène" et qui "permettra à notre avionneur de gagner des parts de marché. C'est une nouvelle frontière industrielle et énergétique", a détaillé Arnaud Montebourg sur Europe 1. La "voiture sans chauffeur" pourrait de son côté voir le jour d'ici 10 ans. "Nous avons les briques technologiques, avec Valéo, Renault-Nissan. Il s'agit d'en faire un marché dans lequel on peur révolutionner l'usage de la voiture. Au lieu de conduire on pourra travailler ou téléphoner", indique le ministre. Parmi les autres filières ou les thèmes choisis figurent l'usine du futur, l'hôpital numérique ou les réseaux électriques intelligents. "Ce sera financé essentiellement par l'investissement privé. Pour un euro d'argent prêté, nous espérons en recueillir 10 fois plus", a indiqué Arnaud Montebourg. En plus des emplois créés, le gouvernement espère "45 milliards de valeur ajouté créée en plus sur le sol français".