Le FMI salue les efforts de l'Espagne pour assainir son secteur bancaire

  • A
  • A
Le FMI salue les efforts de l'Espagne pour assainir son secteur bancaire
Partagez sur :

Le FMI note que le protocole d'accord (MoU) approuvé par l'Eurogroupe le 20 juillet dernier et qui fixe les conditions du plan d'aide au secteur bancaire, a été respecté

L'Espagne a réalisé d'importants efforts pour réformer son système bancaire espagnol, estime le Fonds monétaire international dans son compte rendu de mission publié vendredi. Des experts du FMI se sont rendus à Madrid du 15 au 26 octobre, afin de faire une première évaluation de la situation dans le cadre du plan de recapitalisation des établissements financiers du pays. Besoins correctement évalués par les tests de résistance Le FMI note que le protocole d'accord (MoU), approuvé par l'Eurogroupe le 20 juillet dernier et qui fixe les conditions du plan d'aide au secteur bancaire a été respecté. Il prévoit notamment une aide pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros, mais le gouvernement espagnol envisagerait d'injecter seulement 40 milliards d'euros, selon l'ébauche d'un amendement dont Reuters a eu copie jeudi. A ce sujet, le FMI estime que les besoins des banques évalués par les stress tests sont fiables. L'un d'entre eux, rendu public le mois dernier, avait abouti au constat que les banques avaient besoin d'environ 60 milliards d'euros, pour résister à un fort ralentissement de l'économie. Environnement économique plus favorable L'annonce par la BCE en septembre, d'un programme de rachats de dette à court terme, a permis de relâcher la pression sur les taux d'emprunts de l'Espagne, souligne encore le rapport, bien que la situation économique reste très fragile. "Des vents contraires continuent de souffler sur l'Espagne", prévient le FMI