Le FMI abaisse ses prévisions pour l'UE et les Etats-Unis, relève celles du Japon

  • A
  • A
Le FMI abaisse ses prévisions pour l'UE et les Etats-Unis, relève celles du Japon
Partagez sur :

Pour 2014, le PIB mondial devrait afficher une hausse de 3,8% contre 4% attendu précédemment...

Le FMI abaisse ses prévisions pour l'économie mondiale ! Citant les menaces pesant sur les économies émergentes et les risques de récession plus fortes que prévu en Europe, l'Institution indique désormais attendre une croissance mondiale de 3,1% cette année contre 3,3% en avril. Pour 2014, le PIB mondial devrait afficher une hausse de 3,8% contre 4% attendu précédemment. Du coté des Etats-Unis, le FMI abaisse également ses prévisions de 0,2% pour 2013 et 2014. Le PIB est ainsi désormais anticipé en hausse de 1,7% cette année et de 2,7% l'an prochain.  Les projections supposent que le "sequestre" restera en place jusqu'en 2014, soit plus longtemps que prévu précédemment, bien que le rythme de l'assainissement budgétaire ralentira encore. La demande privée devrait rester solide, compte tenu de la hausse de la richesse des ménages en raison de la reprise du marché du logement et des conditions financières toujours favorables. Du mieux pour le Japon Pour l'Union Européenne, le PIB est désormais attendu en repli de 0,6% en 2013 contre une baisse de 0,4% anticipée auparavant alors que la croissance devrait atteindre 0,9% en 2014 contre 1% dans les prévisions d'avril. Concernant la France, le PIB devrait se contracter de 0,2% en 2013 (contre 0,1% auparavant) avant de rebondir de 0,8% l'an prochain. Le FMI rehausse en revanche ses prévisions sur le Japon afin de prendre en compte les effets des récentes politiques accommodantes sur la confiance et la demande privée. Le PIB nippon devrait ainsi progresser de 2% en 2013 contre une hausse de 1,5% envisagée auparavant, avant de s'essouffler quelque peu à +1,2% en 2014 sous l'effet d'un environnement mondial plus faible.