Le fisc espagnol se fait plaisir avec Messi !

  • A
  • A
Le fisc espagnol se fait plaisir avec Messi !
Partagez sur :

Selon les chiffres de 'La Vanguardia', Lionel Messi a versé plus de 53 millions d'euros d'impôts.

Avoir les meilleurs joueurs du monde dans son championnat a aussi des avantages au niveau financier. Selon les chiffres de 'La Vanguardia', Lionel Messi a versé plus de 53 millions d'euros au fisc espagnol, ce qui en fait tout simplement le plus gros contribuable du pays. Outre l'impôt sur les droits à l'image couvrant la période 2010-2012, soit 41 millions d'euros, le joueur devrait régler 3 millions d'euros pour avoir "omis" de déclarer une partie de ces droits d'image sur les années 2007 à 2009. Selon le fisc ibérique, Leo Messi n'aurait en effet pas déclaré 10,1 ME de droits à l'image sur cette période, entraînant un manque à gagner de 5,1 millions d'euros pour l'Etat. 56 millions d'euros en 2013 A ces 44 millions d'euros s'ajoutent 12 ME correspondants à l'impôt pour les résidents en Espagne - somme prélevée directement par le club. Au global, l'Argentin devrait donc avoir versé 56 millions d'euros en 2013 pour régler les impôts liés à ses droits à l'image sur la période 2007-2012, la sanction de 3 ME, et les impôts sur le revenu. Sur les sept dernières années, la star du FC Barcelone aurait ainsi payé plus de 100 millions d'euros d'impôts... Un chiffre à comparer aux plus de 200 ME qu'aurait touchés le joueur sur la période.